Mots-clefs

, , , , , , ,

Rien de meilleur que des burgers maison ! et bien qu’on commence à en trouver de très bons dans certains restaus cela reste un must de les faire soi-même !
Il faut impérativement soigner sa liste de course et acheter un bon steak haché chez le boucher, du bon fromage (pas d’infâmes trucs fondus en tranches) et sans oublier du bon pain (oubliez le pain en sachet s’il vous plait !!!!).

Pour ma part, je ne fais pas les pains (on dit buns) car mon super boulanger Cozic en fait de très bons mais c’est essentiel de trouver de bons buns et il y a de plus en plus de boulangers qui en proposent. Si vous êtes très courageux, on trouve beaucoup de recettes de buns sur internet.

La dernière fois qu’on s’est fait une soirée burger, j’ai improvisé un petit mélange super bon que je partage ici car franchement je n’avais jamais rien mangé de meilleur !
Ce n’est pas excessivement long à préparer mais il faut être organisé car le montage doit être rapide. Eventuellement à deux pour le final et surtout le service si vous êtes nombreux.
Mon texte est long car j’ai bien détaillé chaque étape et astuces mais certaines sont rapides et surtout beaucoup de choses peuvent se préparer à l’avance. Seul la cuisson de la viande et le montage devront se faire au dernier moment.
IMG_5130

Burgers au morbier et à la fondue d’oignons

Pour 3 personnes : 3 buns, 3 steaks hachés de 120 g environ, 1 morceau de morbier fermier, 4 à 6 oignons rouges, coriandre fraîche, vinaigre balsamique.
Pour la sauce : 1 jaune d’oeuf, 1 c. à soupe de moutarde, huile de tournesol neutre, 1 c. à soupe de ketchup et du piment d’Espelette.
Pour accompagner : 3 pommes de terre moyenne (type charlotte) par personne et une salade verte.

Commencer par la fondue d’oignons : Eplucher et émincer finement les oignons. Les faire fondre dans une poêle avec une noix de beurre et un filet d’huile d’olive. Quand ils commencent à colorer, arroser avec une cuillère de vinaigra balsamique, saler et poivrer. Si vous aimez vous pouvez ajouter un peu de sirop d’érable. Laisser compoter à feu doux en remuant de temps en temps pour avoir un confit bien caramélisé. Réserver quand cela vous convient.

Préchauffer le four th. 6 (180°). Eplucher les pommes de terre, les laver, et les couper en grosses frites. Les éponger soigneusement dans un torchon propre. Transférer les pommes de terre dans un grand sac congélation, saler, poivrer et ajouter 1/2 c. à café de paprika et 2 c. à café d’huile d’olive. Fermer le sac et le secouer dans tous les sens pour que le mélange d’épice et d’huile soit réparti uniformément.
Tapisser la plaque du four de papier sulfurisé et répartir les pommes de terre dessus bien étalées.
Enfourner pour environ 25 minutes.

Préparer la salade, les herbes fraiches. Couper le fromage en tranches généreuses.
Préparer la sauce. Dans un petit bol, mélanger le jaune d’oeuf et la moutarde. Monter la sauce comme pour une mayonnaise avec l’huile de tournesol. Assaisonner avec sel, poivre et piment. Ajouter le ketchup et une poignée de coriandre ciselée.

IMG_5123Quand les pommes de terre sont presque prêtes.
Couper les buns en deux ou en trois. Personnellement, j’enlève une tranche de pain au milieu de chaque bun de manière à ne pas avoir un pain trop gros et faire un burger énorme qu’on a du mal à terminer… pour les gourmands, couper juste le pain en deux !
Sur une plaque de four déposer les moitiés de pain mie vers le haut et enfourner avec la position grill.
Laisser chauffer 1 ou 2 minutes (attention à surveiller !) et pendant ce temps cuire les steaks hachés selon votre préférence.
Sortir le pain du four avant qu’il soit grillé et sur la partie basse du pain répartir une belle cuillère de confit d’oignon (tiède, passez-le au micro-ondes 1 minute si besoin), couvrir avec la viande, ajouter des feuilles de coriandre, puis des tranches fromage. Eteindre le four et remettre le tout dedans en réservant les chapeaux.
IMG_5124

Pendant que le fromage fond tranquillement, répartir les pommes de terre et la salade dans les assiettes, tartiner les chapeaux avec la sauce, sortir les burgers, les coiffer avec les chapeaux et servir aussitôt.

A table, et régalez-vous.
Nous avons dégusté avec une côte roannaise qui franchement était au top avec !

 

Publicités