Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Vite, je suis en retard ! Comme le lapin d’Alice terriblement en retard !
Je m’étais promis de publier un petit résumé sur mes lectures au fur et à mesure et voilà que la fin d’année pointe son nez …. Mon dernier billet date de juin !
Avec ce petit coup d’oeil en arrière, je me rends compte que j’ai plutôt pas mal lu cette année. 23 volumes en tout avec quelques jolies découvertes…

Les suprêmes – Edward Kelsey Moore
Ce livre raconte l’histoire de trois amies, trois femmes, trois complices tout au long de leur vie. Aujourd’hui quinquagénaires, le récit est vu sous l’angle des unes ou des autres, mêlant passé et présent. Elles ont toutes une personnalité différente, leur histoire est singulière et en même temps banale. Leur adolescence  s’est passé dans les années 50, dans le milieu black dans le sud des Etats-unis, mais ce n’est pas le plus important… Leur vie n’a pas toujours été rose, mais elles ont toujours été présentes les unes pour les autres dans les grands et les petits moments. Ce livre parle d’amitié et d’amour mais il parle aussi de la souffrance, de la maladie, de la perte d’un être cher… Jamais négatifs, tout est abordé sous l’angle de l’humour (sans tomber dans le burlesque!). C’est fin, c’est touchant, c’est drôle parfois mais aussi très triste… Je pense que beaucoup de femmes peuvent se retrouver dans les trois portraits, j’ai beaucoup aimé cette manière d’aborder ces différents sujets, par petites touches, brossées qui amène peu à peu de l’épaisseur aux personnages et au récit.

S_WATERS

Un été à Pont-Aven – Jean-Luc Bannalec
Assez loin de mes lectures habituelles j’ai eu envie d’un livre léger pour démarrer les vacances d’été et j’ai aimé suivre l’enquête du commissaire Dupin. C’est un commissaire taciturne qui a été envoyé en province parce qu’il n’en fait qu’à sa tête. Il va devoir découvrir au plus vite qui a assassiné le propriétaire d’un célèbre hôtel de Pont-Aven.
Très savoureux quand on connait le Finistère Sud, j’ai lu cette première enquête car il est prévu un autre volume sur les terres guérandaises et je pense que cela va être amusant.
C’est bien ficelé mais cela ne me laissera pas un souvenir inoubliable.
L’auteur (Jörg Bong) d’origine allemande et finistérien d’adoption. Il a écrit sous le pseudonyme de Banalec et a vendu plus de 250 000 exemplaires en Allemagne des aventures de Dupin. Parfait pour lire à la plage !

Derrière la porte – Sarah Waters
Frances, presque « vieille fille » vit à Londres juste après la guerre. Elle occupe avec sa mère une maison trop grande témoin cadre d’une vie aisée mais passée. La mère se cramponne aux convenances et habitudes de la vie d’avant, tandis que la fille fait tant bien que mal vivre la maisonnée en pestant contre son père si peu prévoyant et qui a ruiné la famille avant de mourir.
Pour améliorer le quotidien elles décident de louer une partie des pièces de l’étage à un jeune couple (Lilian et Lil). La vie va s’installer, entre promiscuité et curiosité. L’amitié entre Lilian et Frances va peut à peut se transformer en torride liaison. Le début du livre est plutôt classique mais va basculer et de banal histoire d’amour finira en enquête policière pleine de rebondissement…
C’est un gros pavé et j’ai réussi à le finir parce que j’étais en vacances. J’avoue qu’il y a des parties qui m’ont un peu ennuyées. Je n’ai pas été transportée par l’enquête et le dénouement.

IMG_1739

Les oreilles de Buster – Maria Ernestam
J’ai acheté ce livre au hasard après avoir lu la 4e de couverture : « J’avais sept ans quand j’ai décidé de tuer ma mère. Et dis-sept ans quand j’ai finalement mis mon projet à exécution »… Quel programme ! Ce livre est le journal intime d’Eva qui a reçu ce carnet vierge pour ses 56 ans. Elle y raconte sa vie, ses souvenirs et la difficulté de vivre avec son passé. J’ai tout de suite accroché au rythme et à l’histoire. C’est plein de rebondissement et de suspens. Je ne peux que le conseiller !

La note secrète – Marta Morazzoni
Un roman inspiré d’un fait réel. Une jeune aristocrate enfermée contre son gré dans un convent milanais qui se découvre un don pour le chant. Cette voix extraordinaire va attirer les foules d’amateurs dans l’église Sainte-Radegonde et toucher un diplomate anglais qui va tomber éperdument amoureux de la none. Elle va réussir à s’enfuir du couvent et basculer dans la vie.
L’auteur s’adresse au lecteur, lui livre son cheminement dans la narration puis revient à l’histoire et au roman… ce mélange m’a un peu gêné … une sorte d’histoire dans l’histoire… Ce mélange entre faits historiques et fiction n’est pas vraiment à mon goût mais la lecture de ce livre fait quand même passer un bon moment.

Prête à tout – Joyce Maynard
Suzanne est belle, jeune, volontaire. Elle veut que tout soit parfait, elle veut être parfaite et célèbre comme dans les histoires.
Son mari est fou amoureux d’elle et se plie à toutes ces volontés. Mais elle veut toujours plus et n’est jamais satisfaite. Quand son mari est retrouvé mort, elle devient le point de mire des caméras.
Jamais dans la caricature, on suit l’évolution de Suzanne, manipulatrice, exigeante jusqu’à la folie… Le roman alterne les témoignages des différents personnages de l’histoire et leur point de vue à la manière d’une interview.
Cette histoire fait littéralement froid dans le dos. J’ai adoré !

IMG_1736

Le garçon qui voyait des démons – Carolyn Jess-Cook
Ce livre parle de schizophrénie. C’est l’histoire d’Alex, dix ans qui vit avec sa mère suicidaire et qui voit des monstres. Mais c’est aussi l’histoire de son médecin, Anya qui a perdu sa fille qui souffrait elle aussi de cette maladie. Les deux histoires se croisent et on vit dans la tête d’Alex ses rencontres effrayantes avec son monstre. Le processus de soin se met en place et le doute s’installe… Ce monstre est-il vraiment une hallucination ? Petit livre captivant et très attachant. Conseillée par ma dealeuse de bons bouquins madame souslaglycyne…

Un jour glacé en enfer – Anne B. Ragde
Après la trilogie des Neshov, j’ai eu envie de découvrir un autre roman de cet auteur. On retrouve dans celui-ci cette ambiance froide, glacée et austère d’un milieu rude et difficile.
On ne saura pas ce quelle est venue faire chez cet éleveur de chien de traineau qui vit sans confort dans cette bicoque dans la forêt. Le désir qu’elle a de lui est plus fort que tout, plus fort que l’humiliation, la crasse et la brutalité.
Les rapports humains, les non-dits, la peur, l’estime de soi… Tout est croqué à grands traits et cela fait penser à un synopsis de BD. C’est très spécial mais très franchement à lire !

IMG_1306

Rebecca – Daphné du Maurier
Je connaissais ce « classique » que je n’avais pas encore lu. Quand je l’ai découvert chez mon libraire dans une nouvelle traduction il m’a semblé que c’était le moment…
Et quel moment ! J’ai tout aimé dans ce roman. L’intrigue, l’atmosphère, les personnages, les portraits, les rebondissements, les descriptions…. Surtout les description, tout est ciselé, comme une peinture… les images viennent, les odeurs, les couleurs. On prend le thé avec Maxime sur la terrasse, on vagabonde sur les chemins du domaine le chien sur les talons. On a le coeur qui bat quand l’histoire arrive dans son dénouement et on referme ce livre avec regrets…
Incontestablement mon coup de coeur de l’année !

Sunset Park – Paul Auster
Pendant la crise financière de 2008 Miles collectionne les photos d’objets oubliés dans des maisons désertées par leurs occupants qui n’ont plus les moyens de payer leurs créanciers. Son boulot c’est de vider les maisons.
Ce jeune homme est discret. Il se sent coupable de la mort accidentelle de son demi-frère et à tout quitté (famille, études, milieu intellectuel new yorkais…).
Il enchaine les petits boulots. Il rencontre une jeune fille et tombe follement amoureux d’elle. Elle est pourtant mineur et il doit faire attention. Quand la soeur ainée menace de le dénoncer il préfère partir à New York retrouver des amis qui vivent dans un squat. Un garçon ami depuis l’enfance et deux jeunes femmes. Ils sont tous un peu à la marge pour des raisons différentes et leur portrait est brossé dans des parties distinctes. Les personnages sont touchants, chacun avec leurs particularités.
De retour à New York il va essayer de reconstruire un présent avec son père et un avenir pour lui.
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre mais je suis un peu déçue par la fin, j’ai été surprise que l’histoire se termine si vite…

Publicités