Mots-clefs

, ,

Petit partage de mes dernières lectures de printemps… Il est temps, la liste commence a s’étoffer ! Peut-être des idées pour les vacances, voici quelques volumes à glisser dans vos bagages…

IMG_8792

Bad girl – Nancy Huston
Un livre étrange… pas facile. La petite voix qui raconte l’histoire est celle d’une petite fille encore à l’étape de sa vie intra-utérine…
Toutes les questions se posent, avoir ou ne pas avoir été désiré ? Avoir une maman qui fait tout pour se débarrasser de cet encombrant fardeau… Et pourtant, tenir, vivre et forcément être une mauvaise fille. En parallèle, l’histoire des parents de ce bébé à venir. Leurs souhaits, leurs choix d’adultes. Le choix de vivre avec ou sans ces enfants, le choix de la carrière, la souffrance, les non-dits…
Cette histoire est l’histoire de l’auteur. On comprend avec justesse sa démarche et son évolution dans sa carrière d’écrivain. Les thèmes récurrents et aussi l’écho à certains romans.
Fragilité, déchirure… difficile de décrire tous les sentiments que m’ont inspiré ce livre. Je crois qu’il faudra d’ailleurs que je le relise, une seule lecture ne saurait être suffisante…

Mentir n’est pax trahir – Angela Huth
J’avoue avoir été en premier lieu attirée par ce titre qui laisse imaginer tout un programme ! J’ai adoré d’autres livres de cet auteur (Les filles de Hallows farm, et en particulier Souviens toi de Hallows farm…), j’étais donc curieuse de découvrir ce nouveau roman.
Le personnage principal, Gladwyn Suter, est un homme qui a réussi dans la vie et il a tout pour être heureux. Un travail lucratif, une femme amoureuse et un enfant. Ce bel équilibre est ébranlé par une rencontre de hasard avec une jeune femme qui fait une chute de bicyclette. Gladwyn est aussitôt sous le charme et se retrouve assez vite empêtré dans une double vie… C’est ciselé, bien souvent cruel, les situations s’enchaînent avec bonheur et le dénouement finalement plein de rebondissements.
J’ai beaucoup aimé cette fausse banalité, l’écriture simple mais précise. On lit comme on respire ! Cela m’a fait un peu penser à certains romans de Barbara Pym, autre auteur que j’aime également beaucoup.

Le manoir de Tyneford – Natasha Solomons
Elise est une jeune autrichienne juive qui vit à Vienne, pendant la montée du nazisme, dans un milieu aisé d’artistes et d’intellectuels. La vie devient de plus en plus difficile et ses parents font en sorte qu’elle se fasse embaucher comme femme de chambre dans un petit château anglais.
La jeune femme est effondrée à l’idée d’être loin de sa famille. Elle qui a été gâtée et choyée depuis toujours par son entourage, elle se retrouve confrontée à la difficile vie de domestique…
Mais la vie en Angleterre lui réserve bien des surprises et en suivant ses aventures on passe un très agréable moment. Ce livre avait était conseillé par Zimbo, il m’a fait passer un très bon moment. Une histoire romanesque so british !

L’arrière-saison – Philippe Besson
J’étais plutôt emballée par l’idée de ce livre qui raconte l’histoire des personnages du célèbre tableau de Hopper Nighthawks.
En fait j’ai été déçue. Même déception que les adaptations cinématographiques des bons livres que j’ai aimé… Ce tableau je l’aime beaucoup, j’ai même une reproduction sur les murs de notre chambre. L’histoire de ces personnages je l’ai dans la tête, pas précisément mais j’ai l’impression de la ressentir et l’histoire que m’a raconté l’auteur n’est pas la mienne. Par ailleurs, j’ai trouvé des détails complètement à côté d ela plaque, que viennent faire les téléphones portables dans cette histoire ? bref, je suis restée sur ma faim, mais mon envie de découvrir Cap Cod est intact !

IMG_8794

 

La trilogie des Neshov – Anne B. RAGDE
La terre des mensonges, La ferme des Neshov, L’héritage impossible
Le premier chapitre de cette trilogie m’a complètement scotché. C’est noir, c’est glauque taillé au scalpel mais cela accroche !
On a l’impression d’être dans une série suédoise ou danoise, les images viennent très vite presque une ambiance de polar dans une saga familiale. Les chapitres s’enchainent, chacune avec la vie d’une des personnages de la famille Neshov. Les trois frères et les secrets de famille, la fille de l’un d’eux. Leur vie est extrêmement différente mais leur histoire les rassembles. C’est très grinçant et acide mais souvent drôle… Le rythme fonctionne bien et l’histoire pleine de rebondissement.
J’ai juste été un peu désappointée par la fin… Mais je ne vais pas la vous raconter !
Ce livre a été conseillé sur le fil Instagram de Marie « Sous la Glycine« , et je vous les conseil à mon tour, parfait pour les vacances…

Publicités