Mots-clefs

, , ,

20140702-180139.jpg

Avec un thé glacé maison, je viens vous parler de mes dernières lectures…

Les déferlantes, Claudie Gallay

J’ai eu un peu de mal avec ce livre qui ne restera vraiment pas dans mon top des lectures 2014 !
J’ai trouvé les 200 premières pages assommantes et j’ai bien failli arrêter… Je me suis quand même accrochée, car j’avais lu beaucoup de bien de ce bouquin et je suis allée au bout.
L’histoire est sombre et pas gaie… Une ornithologue égarée dans un village à la pointe de la Hague… Une personne à la dérive dont on découvre peu à peu les blessures. Elle est entourée d’autres personnages tout autant à la dérive. Tous, sont plus ou moins impliqués dans une triste et ancienne histoire de naufrage.
On découvre peu à peu la vérité sur cet accident et on assiste également à la reconstruction du personnage central…
Bref, je n’ai pas aimée en premier le rythme de l’histoire (des toutes petites phrases courtes et hachées) mais ce n’est pas le seul problème, des descriptions laborieuses (elle est entrée, elle a fermé la porte, elle a fait trois pas… pfff ! Que c’est long et rien ne nous est épargné !). Je ne suis pas parvenue à m’attacher aux personnages un peu caricaturaux, en gros, je suis complètement restée à côté de ce roman…

Les petites filles du Soleil, Anne Tyler

On a l’impression que c’est une histoire d’adoption et sur l’adoption en général… Mais comme toujours avec Anne Tyler on est emmené où on ne croyait pas aller… Comment on vit quand on est loin de ses racines et de sa culture. Comment on s’adapte à une autre culture… Cela parle de différence mais aussi de tolérance et d’intégration. Cela parle d’apprendre à se connaitre et aussi d’appréhender les autres et toute la complexité des rapports humains.
Tout cela est brossé à travers deux familles qui adoptent le même jour deux petites filles d’origine coréenne. Une des familles est d’origine iranienne, l’autre est une exubérante (excessive?) famille américaine. Les portraits des personnages sont croqués avec finesse, humour et justesse…
Les deux familles se retrouvent chaque année autour d’une fête qui commémore l’arrivée des deux enfants. Une subtile compétition se livre et se tisse entre les différents personnages.
Bref, j’ai adoré ce livre !

Publicités